Calypso

Des conseils de lecture, bricolages et animations en littérature petite enfance, jeunesse et young adult.

26 septembre 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? 140

112574312

 

Ce rendez-vous a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C'est désormais Galleane qui récapitule les liens sur son blog.

blanc

blanc

j'ai lu

Des livres essentiellement tournés autour des monstres et autres histoires d'horreur... On sent la préparation d'un article spécial Halloween ;)

Le roman bilingue My love, mon vampire était amusant dans sa critique de la bit-lit et de la saga Twilight. C'était aussi une fois de plus très agréable de lire un peu en anglais !

Des monstres au château était amusant lui aussi pour sa réflexion sur le statut du monstre. Une lecture sympa pour les 10-12 ans.

Avec sa couverture à deux visages, Professeur Gargouille m'a entraînée dans un collège où il ne fait pas bon être élève ! Un premier pas également dans l'univers de l'auteur culte, H.P. Lovecraft.

Enfin, quelques lectures rapides en vrac, avec les albums/documentaires Einstein et Neil Armstrong de chez Quelle Histoire, une BD sur les préjugés et l'égalité fille-garçon, Egaux sans ego, et le joli album A l'école des abeilles.

 

My love. Mon vampire par Causse  Des monstres au château par Cantin  Le collège Lovecraft, tome 1 : Professeur Gargouille par Gilman

 

Einstein (Hist.Jeunesse) par Crété  Neil Armstrong par Wennagel  Afficher l'image d'origine  A l'école des abeilles par Shireen

blanc

blanc

J'aime beaucoup ma lecture en cours, une réécriture du mythe de Frankeinstein :

 

Resurrectio par Sarn

 

 

Marie se réveille un matin dans un laboratoire, le corps recouvert de cicatrices. A son chevet se tient Victor, le médecin qui l'a miraculeusement sauvée. Officiellement disparue après un grave accident, Marie doit tout réapprendre et ne rêve que d'une chose : devenir une adolescente comme les autres. Mais comment faire quand on n'a ni passé, ni identité ? Et quand des visions terrifiantes viennent hanter vos cauchemars, comme si vous aviez rassemblé en vous les souvenirs tragiques de plusieurs personnes ? Qu'est-il réellement arrivé à Marie ? Qui est-elle ? Victor détient forcément les réponses à ces questions. Victor et, peut-être, une mystérieuse multinationale qui, si elle apprenait l'existence de Marie, serait prête à tout pour se l'approprier...

 

 

blanc

mes prochaines lectures

 

Un tout autre univers pour préparer la Semaine du Goût ;)

 

 

Lisa Papademetriou - Cupcakes & compagnie Tome 1 : .   Rouge Bonbon par Cassidy

 

 

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

 

 

Posté par _Lottie_ à 18:08 - C'est lundi, que lisez-vous ? - Commentaires [0] - Permalien [#]

Des monstres au château

couv11400035

 

 Des monstres au château

Marc Cantin, Caroline Hüe

Nathan, 2016

128 p.

9.95 €

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Une famille monstrueusement drôle !

Quand on est une famille composée d'une mère mi-vampire, mi-loup garou, d'un père et d'une fille mi-sorciers, mi-vampires, d'un grand-père loup-garou et d'un fils alligator, trouver un lieu pour passer ses vacances, ce n'est pas chose aisée. Cette fois, les Mortadel ont la solution : ils prennent leurs congés chez un lointain cousin, dans un château d‘Écosse. La garantie d'être au calme, loin des humains… Mais c'est sans compter sur Pépékinois : le vieux loup-garou s'amourache d'une fantôme emprisonnée par le propriétaire des lieux. Entre ce dernier et les Mortadel, la guerre est déclarée !

 

 

Mon avis

La famille Mortadel part en Ecosse chez leur gigantesque cousin semi-troll, Sir MacNess. Dans son château, l'attraction touristique numéro 1 n'est pas ce pauvre Nessie, qui souhaite plus que tout vivre caché, mais le fantôme Lady Pâlichonne, qu'il retient prisonnière pour attirer les visiteurs. Pépékinois, sous le charme, entreprend de la libérer...

On retrouvera avec plaisir cette famille pas comme les autres, l'humour de son auteur et les illustrations qui accompagent le texte, ainsi que la réflexion amusante sur le statut du monstre qui est proposée dans ce 3è tome de la série.

 

 

"- Votre vieux loup-garou s'est enfui avec mon fantôme ! vocifère Sir MacNess. Les visites du château débutent dans une heure et je n'ai plus de revenant !

- C'est en effet fâcheux, concède Sangrion. Pépékinois est assez imprévisible, mais nous devrions réussir à...

- A défaut de fantôme, mes visiteurs pourront voir des vampires, un sorcier et un alligator ! l'interrompt l'Ecossais furibond. Vous allez passer la journée dans les oubliettes, et vous avez intérêt à vous montrer effrayants !" p.66-67

 

 

 

Dans la même série :

 

 

 

 

Merci aux éditions Nathan

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 15:16 - Humour - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2016

Professeur Gargouille

couv62980150

 

Le collège Lovecraft. 1, Professeur Gargouille

Charles Gilman

Bayard Jeunesse, 2015

175 p.

12.90 €

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Matteo fait sa rentrée au collège Lovecraft. Panneaux solaires, écrans tactils, tablettes numériques... le collège est à la pointe de la technologie ! Mais bientôt, des évènements étranges se produisent. Des rats surgissent des casiers, des élèves disparaissent, et Matteo découvre dans l'immense bibliothèque un passage secret. Quant au professeur de sciences, Garfield Gouille, il se comporte très bizarrement... Aidé d'improbables amis, Matteo va découvrir que le collège Lovecraft cache un secret...

 

 

Mon avis

Ce qui attire tout de suite vers ce livre, c'est sa couverture originale qui ne manque pas d'intriguer et d'amuser mes élèves quand ils passent devant ! (moi aussi, j'avoue que je suis fan du concept et de la galerie de portraits des différents tomes). Selon l'angle avec lequel on la regarde, on voit deux personnages, qui n'en forment qu'un dans l'histoire : l'honorable professeur Gargouille / un démon. On peut dire qu'au Collège Lovecraft, les professeurs cachent bien leur jeu ! Construit sur un ancien manoir, il se passe de drôles de choses dans ses couloirs...

 

Je n'ai jamais lu de romans de H. P. Lovecraft, à qui la série fait évidemment référence dans son titre, mais aussi dans l'histoire même. Mais cette lacune n'a pas été gênante puisque son univers y est rapidement expliqué. Un premier pas peut-être vers ses livres pour un jeune lecteur qui souhaitera en savoir plus.

 

Ce premier tome était agréable et rapide à lire et laisse entrevoir que les autres titres de la série vont être liés via des personnages secondaires qui seront au premier plan dans le tome suivant.

Le tome 4 de cette série de livres d'horreur qui s'adresse plutôt à des pré-ados paraîtra le 19 octobre.

 

 

Charles Gilman - Le collège Lovecraft Tome 2 : Les soeurs serpents.   Charles Gilman - Le collège Lovecraft Tome 3 : Le chouchou de la classe.  Charles Gilman - Le collège Lovecraft Tome 4 : La remplaçante.

 

 

 

"- J'espère qu'ils la retrouveront vite. Je n'ose pas imaginer l'enfer que vit sa famille en ce moment. Mais ton nouveau professeur de sciences - M. Gouille, c'est ça ? - s'est montré très rassurant. Il est persuadé qu'elle va bientôt rentrer chez elle.

A l'évocation de Gouille, Matteo revit le professeur se décrocher la mâchoire avant d'enfourner dans sa bouche un hamster vivant.

- Je l'ai trouvé charmant, conclut sa mère." p.92

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 09:46 - Horreur - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 septembre 2016

My love, mon vampire

my-love-mon-vampire

 

 My love, mon vampire

Manu Causse

Talents Hauts, 2013

96 p.

8 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Alicia, jeune vampire de seulement 480 ans, doit désormais tuer des humains pour se nourrir. On lui désigne sa proie, Baptiste, le jeune rugbyman plein de vie dont elle est malencontreusement tombée amoureuse. Celui-ci, très attiré par sa mystérieuse voisine, apprend qu'il est né chasseur de vampires et doit liquider la belle Alicia sans délai.

 

Mon avis

L'histoire alterne entre le point de vue et la langue d'Alicia, la vampire Ecossaise, et Baptiste, le surfeur basque. Un chapitre sur deux est donc en anglais, selon le principe de la collection Dual des éditions Talents Hauts. Je pense qu'un collégien ayant un bon niveau d'anglais peut lire ce texte sans trop de problèmes. Le vocabulaire difficile est donné en fin de livre ainsi qu'un questionnaire de compréhension et deux extraits de classiques sur les vampires (La morte amoureuse, de Théophile Gautier, et Dracula, de Bram Stocker, en anglais).

L'auteur joue avec les clichés sur les vampires et n'hésite pas à tirer sur la série phénomène Twilight, ce qui est bien amusant dans les premiers chapitres ! L'histoire en elle-même reste assez simple mais ce petit livre est une bonne occasion de (faire) lire en anglais.

 

 

"Well, people, let me tell you something : being a vampire sucks. Seriously." p.5

 

"I'm 480 years old, but my eternity is only beginning and I still have parents. Parenting parents. [...] Let me just put it this way : here I am, a young girl who has to listen to and obey her parents and will have to forever, probably, since none of us will ever grow any older. Can you imagine that ?" p.8

 

 

 

 

 

 

Merci aux éditions Talents Hauts

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 15:02 - Fantastique - Commentaires [1] - Permalien [#]

Max aime les monstres

9782884803212FS

 

 Max aime les monstres

Dominique de Saint Mars, Serge Bloch

Calligram, 2006

45 p.

5.50 €

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Max ne pense plus qu'aux monstres ! Mais quelle idée de traiter Lili de fille sans imagination ! Pour se venger, elle emmène son frère à la cabane. Avec Clara, ils vont y passer la nuit des morts-vivants à la pleine lune... Mais qui va avoir le plus peur ?

 

 

Mon avis

Vexée d'être considérée comme "sans imagination" parce qu'elle préfère les jolis contes aux monstres, Lili décide de donner une bonne lecçon à Max ! Elle lui fait croire que les monstres existent, qu'ils viennent dévorer les enfants et qu'il faut vite cacher Max avant qu'ils ne le trouvent... La nuit à la belle étoile n'effrayera pas que le petit garçon !

 

Un petit livre toujours aussi efficace, pour questionner ici les enfants sur les pouvoirs de la peur et de l'imagination, mais aussi s'interroger sur ce qu'est un monstre et les visages qu'il peut prendre. 

Le monstre est au programme de Français en 6è.

"Il ne faut pas se fier aux apparences.

- C'est seulement dans les films que les méchants ont l'air de méchants ! Dans l'imaginaire, les monstres dévorent les humains, c'est normal ! Mais dans la réalité, il y a des hommes qui sont pires que des monstres..." p.27-28

 

Posté par _Lottie_ à 11:09 - Albums - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2016

Zarafa la girafe

9782092566343

 

amour-coeur-00030

 Zarafa la girafe

Fred Bernard, Julie Faulques

Nathan, 2016

32 p.

11.95 €

 

 

 

 

 

 

 blanc

 

 

 

Présentation éditeur

Zarafa, une jeune girafe, est offerte au roi Charles X par le sultan d’Egypte. Elle traverse la Méditerranée en bateau, passe l’hiver à Marseille, où on lui confectionne un costume pour la protéger du froid ! Au printemps 1827, elle commence un long voyage à pied (800 km !) jusqu’à Paris, accompagnée par le savant Geoffroy Saint-Hilaire et escortée par une foule de curieux… Bien des aventures l’attendent !
blanc
Mon avis
Après Siam l'éléphant, je découvre l'histoire de Zarafa, la première girafe à être venue en France. Le voyage pour l'emmener au roi Charles X ne fut pas une mince affaire ! Et c'est dans un très joli album qu'il nous est raconté. Quelle surprise d'apprendre que la petite girafe est passée par Lyon, place Bellecour, où, effrayée par des enfants, elle se mit à courir autour de la statue de Louis XIV !
A la fin du livre, quelques infos supplémentaires sur Zarafa, dont une carte de son trajet, des objets réalisés à son effigie et une photo de son corps, que l'on peut voir au Muséum d'Histoire naturelle de La Rochelle.
blanc

 

IMG_1933

IMG_1937

IMG_1941

 

blanc 

 

 

Dans la même collection, en partenariat avec le Muséum d'Histoire Naturelle :

 

       

 

 

 

 

 

© Éditions Nathan

 

 

blanc 

 

Merci aux éditions Nathan

Afficher l'image d'origine

 

Posté par _Lottie_ à 15:26 - Albums - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 septembre 2016

Ce stage était vraiment mortel

41+pP8iZNnL

 

 Ce stage était vraiment mortel

Fabien Clavel

Scrineo, 2015

212 p.

12.90 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Nawel est fière d'avoir obtenu son stage d'observation en entreprise dans la tour Eden de la Défense, siège d'une des plus grandes multinationales au monde. Elle déchante rapidement quand elle se rend compte qu'elle appartient à un groupe d'élèves de Troisième chargés d'effectuer des photocopies et d'apporter le café pour les ressources humaines. Autant dire que Nawel risque de ne pas apprendre beaucoup de ce stage dont elle attendait beaucoup... Pourtant, tout bascule quand elle découvre une tête coupée sur la photocopieuse ! Malgré les explications embarrassées de leur tuteur, M. Méléard, qui tente de leur faire croire qu'il s'agit d'une réplique en silicone, elle n'est pas dupe : quelque chose de louche se déroule dans la tour Eden...

 

 

Mon avis

Le prologue donne le ton et la trame de l'histoire : nos jeunes collégiens s'apprêtent à faire leur stage de 3è dans une entreprise aux méthodes... diaboliques ! Très vite, Nawel s'aperçoit que quelquechose d'inquiétant et d'anormal se trame sur son lieu de stage. Tête décapitée, sang, symboles ésotériques, ce ne sont pas les indices qui manquent, mais la vérité est tellement énorme que nos héros refusent d'abord d'y croire ! Ressortiront-ils vivants de cet enfer ?

 

 

Ce titre de la collection Roman d'Horreur de Scrinéo donnera quelques frissons aux amateurs d'horreur avec quelques passages bien sanglants ! Pour moi, il manquait juste un poil de suspens et d'angoisse avant que les créatures fantastiques n'apparaissent.

 

 

"- Ca devient vraiment n'importe quoi cette tour. Comment a-t-on pu construire un truc pareil sans attirer l'attention des autorités ? On descend dans le sous-sol depuis plusieurs minutes et ça ne s'arrête toujours pas. Où est-ce qu'on va atterrir ?

- En enfer, peut-être ? ricana Joël." p.150

 

 

"Ils avancèrent à la lumière crue des néons qui donnait l'impression que les piliers avaient été directement taillés dans la viande. Les motifs dessinés sur le sol évoquaient irrésistiblement des tâches de sang, tandis que les rares marques rouges rappelaient les os saillants des écorchés." p.158

 

 

 

 

Dans la même collection :

 

Couverture Roman d'horreur, tome 1  Couverture Roman d'horreur, tome 2 : Entrez dans l'enfer de la peur  Couverture Roman d'horreur, tome 3 : Vous allez adorer cette croisière sanglante  Couverture Roman d'horreur, tome 4 : Cette fille est un vrai démon  Couverture Au secours! Les profs sont des zombies!

 

Couverture Seuls les alligators vous entendront crier

 

 

 

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 15:01 - Horreur - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? 139

90264078_p

 

Ce rendez-vous a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C'est désormais Galleane qui récapitule les liens sur son blog.

blanc

 

 

 

j'ai lu

J'avance doucement dans Le coeur des louves, que j'ai mis en pause pour d'autres lectures prioritaires. J'ai donc lu deux livres autour du thème d'Halloween : Max aime les monstres et Ce stage était vraiment mortel. Et un bel album sur Zarafa, la première girafe à être venue en France !

 

Afficher l'image d'origine  Ce stage était vraiment mortel par Clavel  

blanc

 

 

Couverture Le coeur des louves

 

Célia et sa mère, une écrivaine à succès en panne d'écriture, reviennent vivre dans la maison de leur grand-mère, morte depuis des années, au coeur d'un village perdu dans les montagnes. Leur retour est mal vécu par certains, comme s'il ravivait de vieilles histoires enfouies. Le coeur des louves est un roman impressionnant, flirtant avec le fantastique pour décortiquer les secrets d'une communauté fermée sur elle-même.

 

 

 

 

blanc

mes prochaines lectures

 

Resurrectio par Sarn    My love. Mon vampire par Causse

 

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 17:46 - C'est lundi, que lisez-vous ? - Commentaires [5] - Permalien [#]

14 septembre 2016

Coucou ! L'espace

9781474907521FS

 

 Coucou ! L'espace

Anna Milbourne, Simona Dimitri

Usborne, 2016

12 p.

7.95 €

 

 

 

 

 

Présentation éditeur

Les tout-petits sont invités à voyager dans l'espace. Ils iront de découverte en découverte en soulevant les rabats et en regardant à travers les trous qui parsèment les pages. Des informations succinctes, à la portée des jeunes enfants, accompagnent les charmantes illustrations.

 

 

Mon avis

C'est parti pour un voyage dans l'espace ! Embarquement à bord d'une fusée pour découvrir la vie des astronautes, leur équipement et leurs missions. En jouant avec les rabats et les découpes, l'enfant aura l'impression de partir à leurs côtés pour ce merveilleux voyage : décollage de la fusée, apesanteur sur la Lune, vie à bord de la station spatiale, habillement du cosmonaute, sortie dans l'espace, sans oublier quelques rappels sur le système solaire et une pointe d'humour pour finir avec un petit extraterrestre qui nous fait signe depuis sa planète.

 

Un premier livre pour découvrir l'astronomie en s'amusant.

 

IMG_1887

IMG_1889

IMG_1892

IMG_1896

IMG_1897

IMG_1899

 

 

 

 

 

Merci aux éditions Usborne

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 12:02 - Documentaires - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2016

Méduse

9782092565742

amour-coeur-00030

 Méduse : le mauvais oeil

Anne Vantal

Nathan, 2016

128 p.

5.60 €

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

La malédiction de Méduse, victime devenue monstre.
Aux confins du monde, la jeune Méduse vit avec ses deux sœurs : des trois Gorgones, c'est la seule à ne pas être immortelle, mais c'est aussi la plus belle. Si désirable que Poséidon lui-même la force à lui succomber dans l'enceinte d'un temple d'Athéna. Athéna, furieuse, ne supporte pas qu'on ait ainsi souillé son temple. Elle transforme Méduse en créature hideuse, au visage défiguré, aux cheveux hérissés de serpents vivants. Désormais, son regard pétrifiera quiconque osera la contempler. Marquée par cette terrible malédiction, Méduse devient très vite d'une grande cruauté, qui la mènera à sa perte…
blanc
Mon avis
blanc

J'aime beaucoup les collections Nathan autour de la mythologie (Petites Histoires de la mythologie, Histoires Noires de la mythologie) et j'ai particulièrement apprécié ce nouveau titre dédié à Méduse !

Je pensais me souvenir de son histoire dans les grandes lignes car c'est l'un des personnages mythologiques que je trouve le plus fascinant, mais je me suis rendue compte à la lecture de ce petit roman que je la méconnaissais complètement ! On retient souvent d'elle le passage où Persée vient l'affronter, mais savons-nous qu'avant d'être hideuse, Méduse était très belle et narcissique ? Que son sort fut décidé par Athéna après avoir profané son temple alors qu'elle était victime d'un viol ? Ou encore que son rôle et sa vie ne se terminent pas à sa décapitation ?

 blanc

Une lecture riche en enseignements et très agréable !

 

blanc 

Posté par _Lottie_ à 17:47 - Mythologie - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 septembre 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? 138

 

90264078_p

Ce rendez-vous a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C'est désormais Galleane qui récapitule les liens sur son blog.

blanc

 

 

 

j'ai lu

J'ai terminé Les déferlantes, un coup de coeur que je n'avais pas envie de finir, et je me suis replongée dans la mythologie avec un nouveau titre des Histoires noires de la mythologie : Méduse, le mauvais oeil.

 

 

blanc

blanc

J'ai du mal à entrer dans l'histoire de ma lecture en cours mais je la poursuis encore un peu avant de décider si j'abandonne ou pas.

 

Couverture Le coeur des louves

 

Célia et sa mère, une écrivaine à succès en panne d'écriture, reviennent vivre dans la maison de leur grand-mère, morte depuis des années, au coeur d'un village perdu dans les montagnes. Leur retour est mal vécu par certains, comme s'il ravivait de vieilles histoires enfouies. Le coeur des louves est un roman impressionnant, flirtant avec le fantastique pour décortiquer les secrets d'une communauté fermée sur elle-même.

 

 

 

 

 

blanc

mes prochaines lectures

 

   

 

 

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

 

 

Posté par _Lottie_ à 17:49 - C'est lundi, que lisez-vous ? - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 septembre 2016

Les déferlantes

deferlantes-9782290024874_0

amour-coeur-00030

Les déferlantes

Claudie Gallay

J'ai Lu, 2008

539 p.

8 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

C'est à La Hague - un bout du monde à la pointe du Cotentin - que la narratrice est venue se réfugier. Elle arpente les landes, observe les oiseaux migrateurs... et Lambert, homme mystérieux et tourmenté aperçu un jour de tempête, et qui n'a cessé depuis lors d'éveiller sa curiosité.

 

 

Mon avis

Conseillé par une amie avec qui je suis partie en Normandie cet été, j'ai d'abord adoré Les déferlantes parce que l'histoire se déroule à La Hague, dont je suis tombée amoureuse. Des paysages à couper le souffle, une impression de bout du monde, un vrai paradis sauvage ! Et je n'imagine même pas un jour de tempête !

C'est justement sur une scène de nuit de tempête que s'ouvre le roman et je me suis régalée avec ces vingt premières pages : on s'y croirait !

L'écriture aux phrases descriptives, introspectives et minimalistes, ainsi que les chapitres très courts, nous emportent dans cette lecture qui tourne autour d'un secret : qui est Lambert ? Pourquoi est-il revenu à La Hague ?

La narratrice, qui dévoile elle aussi, par bribes, le souvenir du drame qui l'a amenée ici, mène l'enquête au grès de ses discussions avec les habitants qui l'ont adoptée comme l'une des leurs.

 

On pourrait reprocher le côté caricatural (et pas très flatteur pour les Normands) des personnages rencontrés dans ce village de pêcheurs, mais ça ne m'a pas dérangée et j'ai aimé l'impression qu'on aurait pu les croiser dans un roman du 19è. Malgré l'évocation de quelques sorties dans les villes alentours, le gros de l'histoire se déroule à la manière d'un huis-clos sur la pointe de La Hague et nous fait complètement oublier le reste du monde. C'est ce que j'ai adoré dans ce roman, avec cet hymne à la mer, plus que la trame amoureuse qui, on s'en doute dès le départ, va naître entre la narratrice et Lambert.

 

 

 

"Sous la violence, les vagues noires s'emmêlaient comme des corps. C'étaient des murs d'eau qui étaient charriés, poussés en avant, je les voyais arriver, la peur au ventre, des murs qui s'écrasaient contre les rochers et venaient s'effondrer sous mes fenêtres. Ces vagues, les déferlantes. Je les ai aimées. Elles m'ont fait peur."

 

"Je savais que l'on pouvait rester très longtemps comme ça, les yeux dans la mer, sans voir personne. Sans parler. Sans même penser. Au bout de ce temps, la mer déversait en nous quelque chose qui nous rendait plus fort. Comme si elle nous faisait devenir une partie d'elle. Beaucoup de ceux qui vivaient cela ne repartaient pas."

 

 

"Comprendre quoi? Qu'un jour on se réveille et qu'on ne pleure plus? Combien de nuits j'ai passées, les dents dans l'oreiller, je voulais retrouver les larmes, la douleur, je voulais continuer à geindre. Je préférais ça. J'ai eu envie de mourir, après, quand la douleur m'a envahi le corps, j'étais devenue un manque, un amas de nuits blanches, un estomac qui se vomit, j'ai cru en crever, mais quand la douleur s'est estompée, j'ai connu autre chose. Et c'était pas mieux.
C'était le vide."

 

 

 

© Fédération française de la randonnée pédestre

© Fédération française de la randonnée pédestre

 

IMG_8147

IMG_8155

IMG_8160

IMG_8162

IMG_8181

IMG_8195

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 10:57 - Contemporains - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 septembre 2016

Les bruits du jardin

9781474918251FS

amour-coeur-00030

Les bruits du jardin

Sam Taplin, Federica Iossa

Usborne, 2016

10 p.

13.50 €

 

 

 

 

Présentation éditeur

Une promenade en images, en musique et du bout des doigts dans un bien joli jardin. Les tout-petits aimeront suivre du doigt les lignes découpées, regarder au travers des trous pour voir ce qui se cache à la page suivante et appuyer sur les puces sonores pour écouter les bruits du jardin.  Un bel album à regarder et à écouter.

 

 

Mon avis

Le livre offre diverses expériences tactiles avec, sur une même page, des pastilles qui déclencheront un joli gazouillement d'oiseaux, le bruit d'un insecte, de la pluie qui tombe ou encore le croassement d'une grenouille, de multiples creux sur lesquels passer son doigt pour suivre les contours d'une fleur, le chemin d'une libellule, des gouttes d'eau ou le chant d'un oiseau, et des zones découpées pour jouer avec les pages suivantes / précédentes en laissant apparaître un nouvel élément.

 

Un livre très joli pour s'évader et découvrir les sons et ambiances du jardin, que ce soit pour les illustrations, le fourmillement de détails à voir et à toucher, ou les sons à écouter, d'une très bonne qualité.

 

 

IMG_1798

IMG_1800

IMG_1807

IMG_1812

 

 

 

 

 

 

Merci aux éditions Usborne

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 10:51 - Eveil - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? 137

90264078_p

Ce rendez-vous a été initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C'est désormais Galleane qui récapitule les liens sur son blog.

blanc

blanc

j'ai lu

J'ai très peu lu en cette semaine de rentrée, juste le tome 1 de la BD Ovalon

 

Afficher l'image d'origine

 

blanc

 

Couverture Les déferlantes

 

La Hague... Ici on dit que le vent est parfois tellement fort qu'il arrache les ailes des papillons. Sur ce bout du monde en pointe de Cotentin vit une poignée d'hommes. C'est sur cette terre âpre que la narratrice est venue se réfugier dpuis l'automne. Employée par le Centre ornithologique, elle arpente les landes, observe les falaises et leurs oiseaux migrateurs. La première fois qu'elle voit Lambert, c'est un jour de grande tempête.

 

p.488 / 539

mes prochaines lectures

 

 

 

Couverture Le coeur des louves

 

Célia et sa mère, une écrivaine à succès en panne d'écriture, reviennent vivre dans la maison de leur grand-mère, morte depuis des années, au coeur d'un village perdu dans les montagnes. Leur retour est mal vécu par certains, comme s'il ravivait de vieilles histoires enfouies. Le coeur des louves est un roman impressionnant, flirtant avec le fantastique pour décortiquer les secrets d'une communauté fermée sur elle-même.

 

 

 

 

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

 

Posté par _Lottie_ à 17:37 - C'est lundi, que lisez-vous ? - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 septembre 2016

Guide de survie pour les parents - Collège

9782091894621FS

 

Guide de survie pour les parents - Collège

Safia Amor, Caroline Moka

Nathan, 2016

80 p.

5.90 €

 

 

 

 

 

 

Présentation éditeur

Un contenu complet pour répondre à toutes les questions que se posent les parents sur les programmes et le fonctionnement du système scolaire. Une première partie « Mode d'emploi » qui répond aux questions les plus fréquemment posées. Une deuxième partie « Nouveaux programmes » qui explique ce qui change en 2016 : les priorités du programme par cycle et par classe, le détail par matière, des conseils de méthode pour aider son enfant.Une double page avec les dates clés de l'année scolaire, des astuces et des conseils, des pages à personnaliser, des citations de parents et d'enseignants.

 

 

Mon avis

Beaucoup de nouveautés pour cette rentrée 2016 avec la réforme du collège : programmes par cycles, EPI, AP, nouveau Brevet... Les parents doivent être perdus ! (et nous l'étions aussi il y a encore pas si longtemps...).

Ce guide leur explique tout ce qu'il y a à savoir sur le fonctionnement du collège, si leur enfant entre en 6è, et reprend tous les changements de la réforme, en décortiquant les programmes.

Il leur donne aussi de bons conseils pour aider leur enfant à la maison (suivi des devoirs, savoir s'organiser...) ou à l'école (rencontrer un professeur, les dispositifs pour les élèves ayant des difficultés, lutte contre le harcèlement, conseils par matières ...).

 

 

IMG_1782

IMG_1788

IMG_1791

 

 

Attention cependant, je ne suis pas d'accord avec certaines formulations. Comme la mise en place de la réforme est encore un peu floue et qu'elle semble varier d'un établissement à l'autre, je vais parler au nom de ce que nous faisons dans mon collège. Les élèves ne choisissent pas les EPI qu'ils mèneront dans l'année. Ce sont les professeurs qui ont choisi les thèmes des EPI de chaque niveau. Les élèves choisiront uniquement de présenter l'EPI de leur choix lors de l'épreuve du Brevet prévue en 3è.

De même, dans un tableau (page 23), il est compté pour les 6è 23h d'enseignement + 3h d'AP et d'EPI. Or, les 6è ne font pas encore d'EPI ! Et pour les heures d'AP (Accompagnement Personnalisé), elles sont désormais comptées dans les heures de cours. Maladresse qu'on retrouve dans tous les tableaux. Je vois aussi souvent écrit dans les articles que je peux lire que l'AP se fera en petits groupes, or l'AP se fait en classe entière, avec 2 professeurs en co-animation.

Enfin, certains passages qui concernent les profs-docs m'ont un peu fait tiquer... D'abord, le passage sur la permanence indique que les élèves s'y rendent pour "lire leurs leçons, un livre, s'avancer dans leurs devoirs." Pour lire un livre, c'est quand même mieux de venir au CDI ;) Ensuite, dans celui sur le CDI justement, dire que nous initions les élèves aux recherches, tri des infos, réalisation d'exposés, c'est très bien, mais pourquoi préciser juste derrière qu'on le fait en collaboration avec des professeurs ? Les élèves peuvent aussi avoir des cours d'Education aux Médias et à l'Information sans qu'on ait besoin de nos collègues. Nous sommes des enseignants à part entière, c'était l'occasion de le repréciser !

 

 

 

Le guide de survie existe aussi en version Ecole Primaire :

Safia Amor et Caroline Moka - Guide de survie pour les parents - Spécial nouveaux programmes 2016 Ecole primaire.

 

 

 

 

 

Merci aux éditions Nathan

Afficher l'image d'origine

 

 

Posté par _Lottie_ à 12:42 - Documentaires - Commentaires [1] - Permalien [#]