Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

17 octobre 2015

Pandemonium. 1

couv30069510

 

 Pandemonium. 1

Sho Shibamoto

Ki-oon, Latitudes 2014

198 p.

15 €

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation éditeur 

“Ceux qui hantent le ciel”… La simple évocation de ces êtres supérieurs qui déchaînent sur terre des catastrophes naturelles aussi imprévisibles que meurtrières suffit à faire frémir les plus braves. La rumeur veut qu’ils aient élu domicile au nord d’une ville côtière, sur des terres inexplorées et entourées de falaises vertigineuses que nul n’ose approcher…

(Attention spoilers)
C’est pourtant à leur rencontre que se dirige Zipher, transportant sur son dos le cercueil qui contient la dépouille de sa défunte petite amie… Pour lui, c’est certain, les mystérieux magiciens entendront ses suppliques et ramèneront sa dulcinée à la vie. Quand, épuisé, il s’écroule à l’approche de sa destination, il est recueilli par Domika, une des habitantes du village qui l’a pris en pitié. À son réveil, Zipher doit se rendre à l’évidence : en guise de miracle, c’est une détresse plus grande encore que la sienne qui l’attend dans le village des sorciers…

Dessiné dans le sens de lecture occidental et entièrement en couleurs, Pandemonium est un véritable bijou graphique dans lequel Sho SHIBAMOTO laisse éclater tout son talent pour la narration et la mise en scène.

 

 

Mon avis

A la fois poétique, sombre et cruel, Sho Shibamoto a créé avec Pandemonium un univers unique qui se rapproche du conte. Les personnages peuvent être inquiétants comme terriblement attachants, à l'image de Domika, timide membre du peuple des difformes qui hébergera et tentera de protéger Zipher de ses convictions. Car Zipher fait fausse route : il est certes parvenu à trouver les créatures de légende qu'il était venu chercher à ses risques et périls, mais celles-ci ne peuvent rien pour lui...

L'histoire est assez peu développée dans ce premier tome, qui laisse entrevoir une nouvelle menace à venir. Mais les graphismes, entièrement dans les tons ocres, et la galerie des personnages inventés nous embarquent littéralement dans un autre monde et dans une histoire dont il nous faut absolument la suite et fin !

 

Un manga en deux tomes qui devraient plaire aux adeptes de Miyazaki et de Tim Burton.

 


©Sho Shibamoto/Ki-oon Latitudes

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 17:26 - Manga - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Pandemonium. 1

    Voilà un titre qui évoque tout un imaginaire culturel "de la marge", d'une géographie invisible... Je pense au tableau éponyme de John Martin, lui-même s'activant dans sa toile sous l'empire du poète John Milton...

    Posté par Makhno, 18 octobre 2015 à 11:37 | | Répondre
Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags