Calypso

Des conseils de lecture, bricolages et animations en littérature petite enfance, jeunesse et young adult.

23 février 2016

The Book of Ivy.1

couv73233627

 

The Book of Ivy.1

Amy Engel

Lumen, 2015

342 p.

15 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Voilà cinquante ans qu'une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d'une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des Etats-Unis d'Amérique s'est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd'hui, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, lors d'une cérémonie censée assurer l'unité du peuple.
J'ai seize ans cette année, et mon tour est venu. Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu'on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche...
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ?

 

Mon avis

Pour assurer la paix entre deux peuples rivaux, les adolescents ayant 16 ans doivent épouser ceux ou celles qui étaient jadis leurs ennemis. C'est au tour d'Ivy de s'engager dans un mariage non voulu, avec un inconnu qui n'est d'autre que Bishop, le fils du président. Fille de son adversaire politique, élevée dans le but de renverser le pouvoir en place, Ivy aura une occasion en or de s'infiltrer au plus près et de les tuer pour mettre un terme à la dictature et instaurer une démocratie dans laquelle les citoyens seront libres et la justice moins cruelle. Vous vous doutez bien qu'il y aura un "mais"...

L'histoire prend vite une tournure à laquelle je ne m'attendais pas au départ et que je préfère ne pas vous dévoiler. Racontée du point de vue d'Ivy, elle est prenante et les deux héros attachants, mais je regrette que les nombreuses répétitions dans les réflexions d'Ivy en ai cassé le rythme, faisant trainer l'intrigue en longueur. La fin de ce premier tome redonnera toutefois un sacré coup de fouet et l'envie de connaître rapidement la suite !

 

Une dystopie, écrite à la manière d'un thriller sur fond de vengeance, qui interroge aussi sur la condition humaine et féminine avec le thème des mariages forcés et de systèmes judiciaires sans pitié.

 

 

"Le père du président Lattimer était assez intelligent pour le savoir : la paix ne dure que tant que le camp des mécontents a encore quelque chose à perdre en cas de révolte. En mariant nos filles aux fils de ses partisans, et inversement, il s'est assuré que nous y réfléchirons à deux fois avant de prendre les armes. Tuer son ennemi, c'est une chose, mais s'il a le visage de votre enfant, et s'il faut abattre ensuite votre propre petit-fils, alors c'est une tout autre histoire."

 

 

" - Mais la plupart des jeunes gens qui montent sur cette scène sont heureux d'y être, de prononcer leurs voeux et de maintenir la paix. Pour eux, c'est une tradition, pas un devoir.

- Je ne crois pas que tous le vivent de cette manière, murmuré-je. Ils sont simplement effrayés. Personne n'ose remettre en question l'ordre établi. Pourtant, on choisit pour eux. Je n'appelle pas ça la liberté.

- Peut-être qu'on attend trop de liberté, conclut Victoria en se levant. La liberté, on l'avait avant la guerre. Et regarde où ça nous a menés."

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 16:31 - Science-fiction - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur The Book of Ivy.1

Nouveau commentaire