Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

19 juillet 2016

Mauvais fils

couv72373118

 

  Mauvais fils

Raphaële Frier

Talents Hauts, 2015

96 p.

8 €

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Un livre soutenu par Amnesty International

Fils unique, Ghislain a du mal à être ce que l’on attend de lui : un bon élève, viril et surtout hétérosexuel.
Devant ses résultats médiocres au lycée, son père le pousse à se former au métier d’électricien, un vrai métier d’homme. Après des journées à cacher des fils et poser des prises, Ghislain passe ses soirées dans des bars gays où il vit ses premières expériences sexuelles. Lorsque son père s’en aperçoit, il le met à la porte.

 

 

Mon avis

Ghislain a d'abord essayé de se le cacher à lui-même mais l'a toujours su : il ne ressent rien pour les filles, il aime les garçons et n'est d'ailleurs pas insensible à son ami Mounir. Las des remarques de ses parents, surtout celles de son père, pleines de clichés, qui veut voir en lui une caricature de l'homme viril, il est temps pour lui d'assumer son homosexualité, vivre ses premières expériences et, le plus dur pour lui, l'annoncer à ses parents

 

 

"Je sais percer, visser, découper, coller, installer un circuit électrique et le relier à un tableau électrique. Je sais aussi brancher un mec qui me plaît à l'Open Café, je sais danser avec lui, je sais l'embrasser et me laisser aller. Je suis un fils parfait dans les rêves de mes parents. Mais dans ma réalité, je me vois comme un traître, un lâche. Car je me cache pour goûter à des plaisirs interdits. J'ai tellement honte." p.34

 

"C'est pas le chantier qui me fait peur, Papa. Non, c'est pas le chantier, ni le patron. C'est ta manière d'en parler, c'est ton espoir de me voir adopter, enfin, une posture de mec. Parce que, tu ne le dis pas, mais tu trouves que je marche trop légèrement, hein ? Tu trouves que j'ai une drôle d'attitude, tu voudrais que je traîne avec une bande de vrais mecs, t'as jamais pu saquer Mounir et tu sais pas ce que je fous avec Lella et Fatou, parce que t'as bien compris que je cours pas après Lella, n'est-ce pas ? En fait, Papa, t'as un doute au fond de toi, tu te demandes, depuis plusieurs années, si ton fils, il serait pas un peu pédé... Quelque chose que tu sens, t'as pas de preuve et t'en as jamais parlé à Maman, mais tu ne peux pas t'empêcher de craindre le pire. C'est ça, qui me fait peur, en vrai." p.36-37

 

 

Un récit poignant, sans voyeurisme, dans lequel on partage les pensées, espoirs et désillusions du narrateur. Soutenu par Amnesty International, ce roman nous rappelle que de jeunes homosexuel(le)s sont malheureusement chassés du domicile familial et rejetés par leurs parents.

L'association Le Refuge vient en aide aux victimes d'homophobie via un hébergement d'urgence, une ligne d'écoute et un accompagnement vers l'autonomie et l'indépendance.

 

 

 

Bannière - Couleur - Animé (160x200)

 

 

 

 

Merci aux éditions Talents Hauts

Afficher l'image d'origine

 

 

Posté par _Lottie_ à 10:41 - Drames - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Mauvais fils

    Bonjour
    Votre blog est une vrai mine d'or!!!
    Merci encore!
    Bonne journée

    Posté par Wolfe2, 19 juillet 2016 à 11:24 | | Répondre
Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags