Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

28 novembre 2016

La marraine de guerre

couv70927315

 

  amour-coeur-00030

La marraine de guerre

Catherine Cuenca

Le livre de Poche, 2014

96 p.

4.95 €

 

 

Ma note : 19/20

 

 

 

 

Résumé éditeur

« Chère Marie-Pierre, Hier, mon bataillon est monté à l’assaut. Quelle misère de voir les camarades tomber à la renverse dans le boyau, touchés avant même d’avoir eu le temps d’armer leur fusil ! Il faut sauver sa peau, du moins le plus longtemps possible. Votre pauvre poilu qui vous embrasse très fort, Étienne. »

 

Mon avis

Catherine Cuenca parvient en peu de pages à nous bouleverser ! Etienne est déjà au front quand l'histoire commence. Au coeur des tranchées, son seul réconfort, ce sont les lettres que sa marraine de guerre lui envoie. Il ne la connait pas et ce sont pourtant ses lettres qu'il attend avec le plus d'impatience. Voyant la joie sur son visage chaque fois que le courrier arrive, ses camarades le taquinent et l'incitent à mieux la connaître...

Ce petit roman est très efficace pour comprendre le rôle des marraines de guerre, thème sur lequel je vais prochaînement travailler avec des 3è. La relation qui s'instaure entre Etienne et Marie-Pierre est simple mais belle, en contraste total avec la vie dans les tranchées. Le lecteur prend conscience des horreurs de la guerre en la vivant pleinement aux côtés d'Etienne, jeune soldat de 23 ans qui se bat courageusement mais n'hésite pas à la remettre en question, et de l'inquiétude de celles et ceux restés à l'arrière du front. Via ces échanges, l'auteur rappelle aussi que les lettres étaient lues et censurées pour ne pas risquer de divulger des informations sur les batailles ou démoraliser les soldats ou leur famille avec de mauvaises nouvelles.

J'ai eu un vrai coup de coeur pour ce livre, qui se lit s'une traite. Mais alors quelle frustration de ne pas avoir la suite !!! ;)

 

 

"Il faut sauver sa peau, du moins le plus longtemps possible. Pourquoi ? Je ne sais pas. Nous ne sommes plus des hommes, nous ne sommes pas des bêtes. Nous somme beaucoup plus bas."

 

"La lettre est sale, flétrie, usée par trois jours de guerre et de souffrances, mais les mots sont là, intacts, couchés sur la feuille, immortalisés par l'encre, porteurs de vie et de bonheur, de tout ce qu'il n'attendait plus de l'existence, de tout ce qu'il en attendra désormais."

 

 

 

 

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 12:05 - Historique - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur La marraine de guerre

Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags