Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

07 janvier 2017

Chaque soir à 11 heures

couv10075197

 

Chaque soir à 11 heures 

Malika Ferdjoukh

Flammarion jeunesse, 2016

401 p.

14 €

 

Ma note : 20/20

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Willa Ayre s'est classée dans la catégorie des filles que les garçons ne voient jamais, des insignifiantes, des petits chats caustiques mais frileux. lago, lui, attire tous les regards. Il est le garçon dont rêvent toutes les filles du lycée. Dès la rentrée, Iago pose les yeux sur Willa et la choisit. Mais à une fête, Willa rencontre l'étrange et ténébreux Edern. Dès lors, sa vie prend une tournure singulière.
De la grande maison obscure cachée au fond de l'impasse, la jeune fille doit découvrir les secrets, sonder son coeur, et faire un choix...

 blanc

 

Mon avis

J'ai choisi de lire ce livre un peu par hasard car il était disponible à la bibliothèque et je l'avais déjà croisé en librairie. A première vue, il ne m'emballait pas plus que ça mais j'étais quand même curieuse de découvrir ce qu'il pouvait bien se passer, chaque soir à 11 heures... J'ignore si c'est volontaire de la part de l'éditeur, mais la couverture et la mention "romance" induisent beaucoup en erreur ! L'histoire n'est pas celle à laquelle on s'attendrait (une romance avec rendez-vous nocturnes ?) et tourne plutôt autour d'une enquête que va mener l'héroïne pour percer le secret de famille du mystérieux Edern, dont elle se rapproche...

Du début à la fin, je me suis complètement laissée portée et surprendre par ce roman, que je classerais plutôt en thriller, et j'ai adoré ça ! Personnellement, je n'ai pas réussi à anticiper où l'histoire allait nous emmener et l'ai dévorée pour connaître la suite des rebondissements. Je découvre aussi l'écriture à la fois poétique et pleine de piquant de Malika Ferdjoukh, dont c'est le premier roman que je lis mais il ne sera pas le dernier ;) J'ai maintenant très envie de lire Broadway Limited, que l'on m'a chaudement conseillé !

blanc

 

"Je ne sais pas vous, mais moi, si j'ai lu et aimé le livre que lit un passant, eh bien ce passant devient un peu mon ami. Tant pis pour lui s'il l'ignore et l'ignorera toute sa vie."

blanc

 

"Elle a attendu un moment avant de se décider à parler.
- C’est… cette maison, articula-t-elle dans un souffle quasi inaudible. La nuit, elle… elle me fait peur.
Ses doigts effleurèrent le clavier d’Alice, comme pour étouffer l’écho de ce qu’elle venait de dire.
- Peur ? Pourquoi ?
In petto j’étais d’accord. Cette baraque aurait fichu la trouille à n’importe qui de la vraie vie. Mais était-on dans la vraie vie, ici ? Marni avança plus près, en tenant son tabouret.
- Le soir, il y a ces bruits… Chaque soir. A la même heure. Vers onze heures.
- Des bruits ? ai-je répété sottement.
- Ça me réveille. Enfin, j’ai l’impression que ça me réveille. Je sais qu’il est 11 heures parce que la grande pendule du palier sonne onze coups.
- Celle dont les aiguilles ont du mal à dépasser 11 heures ?
- Roch les remet à l’heure… Mais une fois qu’elle a sonné les onze coups, elle ne sonne plus. Et après… j’entends les bruits."

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 10:40 - Thriller - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Chaque soir à 11 heures

    Je ne connaissais pas du tout, mais maintenant j'ai très envie de le lire ^^
    Ça ne va pas arranger ma PAL tout ça....

    Posté par le coin d'émilie, 07 janvier 2017 à 11:02 | | Répondre
  • Haha, tant mieux ! Tu verras, il est déstabilisant car ce n'est pas du tout ce à quoi on s'attend

    Posté par _Lottie_, 07 janvier 2017 à 11:54 | | Répondre
Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags