Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

22 février 2017

Bouche cousue

couv73864511

 

Bouche cousue

Marion Muller-Colard

Scripto, 2016

112 p.

7 €

 

Ma note : 15/20

 

 

 

 

Résumé éditeur

Dans la famille d'Amandana, la propreté irréprochable n'est pas qu'un métier. C'est un mode de vie. Rien qui dépasse.
Dans le Lavomatique tenu par ses parents, le bruit des machines couvre celui des élans du cœur et du corps. Mais comment faire taire son attirance pour une de ses camarades de lycée ?

 

 

Mon avis

J'ai un avis assez partagé sur ce petit roman... Il y a plusieurs points que j'ai beaucoup aimés (le style de l'auteur, la narration sous forme de flashback, l'héroïne qui découvre son homosexualité et qui ne peut en parler à des parents psychorigides, la pudeur avec laquelle ce sujet est abordé et l'image du lavomatique qui revient dans tout le texte) mais, comme plusieurs lecteurs me l'avaient prédit, je suis restée moi aussi sur ma fin. Sûrement à cause du petit nombre de pages qui offrent un récit très (trop) court, qui va certes à l'essentiel, et ce, de façon efficace, mais j'aurais aimé que l'auteur approfondisse encore plus la naissance des sentiments d'Amandana pour Marie-Line, les questionnements qui en découlent et la peur du regard des autres. 

 

 

"Ce qui me touche en écrivant cela, ce qui me fait venir les larmes aux yeux, c'est un détail que j'ai enfoui sous une couche d'insignifiance, au milieu du fracas des événements qui ont suivi. Et ce détail, aujourd'hui, je ne vois que lui : ma mère savait depuis longtemps. Elle a compris sans poser aucune question [.......]. Ma mère m'a laissée faire pendant des années, bouche cousue. Elle a voulu me laisser exister."

 

 

"Je voulais juste museler ce monstre qui mord au ventre. Ce monstre, on l'appelait le désir. J'avais quinze ans et je n'en savais rien. On ne m'avait pas appris ce mot. Le lit de mes parents n'était jamais défait. Tout était en ordre, les machines tournaient toutes dans le même sens. Elles virginisaient les vies de tous ceux qui avait fourré dans leurs gueules leur linge sale."

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 10:50 - Récits de vie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Bouche cousue

Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags