Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

23 décembre 2017

Les enfants du Titanic

arton3145-f07f8

 

Les enfants du Titanic

Elisabeth Navratil

Le livre de poche jeunesse, 2017

350 p.

5,90 €

 

Ma note : 18/20

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Le 10 avril 1912, Michel Navratil et ses deux fils embarquent sur le Titanic. Tous trois partent vers l'Amérique à bord du plus beau paquebot du monde surnommé "L'insubmersible". Mais le 14 avril, à 23h40, le Titanic heurte un iceberg. La tragédie commence pour tous les passagers et Michel n'a alors plus qu'une idée en tête : sauver ses enfants. Lolo a quatre ans, Monmon en a deux : pour l'Histoire ils seront désormais "les enfants du Titanic".

 

Mon avis

Elisabeth Navratil a recoupé le témoignage de son père, Lolo, avec des ouvrages parus sur le Titanic et des journaux de l'époque pour reconstituer ce qu'il a pu vivre à bord, de son embarcation à son sauvetage et ses retrouvailles avec sa mère à New-York. Lolo étant très petit au moment du drame, il ne lui restait que des bribes de souvenirs une fois adulte. L'auteur a donc du imaginer une grande partie du récit, ce qui se comprend, bien entendu, mais casse un peu le ressenti du lecteur vis à vis de la portée biographique du roman. Cependant, que ce soit dans les notes ou dans la postface, nous sommes guidés pour demêler le vrai du faux. L'auteur a d'ailleurs retravaillé son texte plusieurs fois pour rectifier des propos qui s'avéraient faux.

L'histoire de ceux qu'on a surnommé "les orphelins de l'abîme" est incroyable et digne d'un film ! Enlevés par leur père qui croyait à une vie meilleure en Amérique, ils embarquent tous trois à Southampton mais seuls les deux enfants pourront être sauvés lors du naufrage. Si la vie des enfants à bord du paquebot est romancée et pas toujours très passionnante, soyons honnête, on se régale avec les nombreuses descriptions et anecdotes sur le Titanic (dont certaines sont ahurissantes) et, passé le passage fatidique du choc avec l'iceberg, on ne peut qu'être soufflé et touché par la longue et détaillée description du naufrage.

 

 

"Un immense navire, réputé insubmersible, dont c'est le voyage inaugural, qui coule sous leurs pieds, n'est-ce pas l'apocalypse, le malheur qui fond sur eux au moment du bonheur le plus serein ? Toutes les espérances d'une vie nouvelle dans un monde nouveau soudain anéanties ? Chacun voit défiler sa vie comme un film accéléré et, pour certains naufragés, le remords s'en mêle. Cette "fatalité" qui leur a fait choisir le plus grand voyage prestigieux à bord du plus beau bateau du monde, ne l'ont-ils pas provoquée, chacun à sa façon ?" p. 234

 

"Que de héros anonymes sont restés à leur poste jusqu'au bout en sachant parfaitement que, lorsque leur tâche serait finie, toutes les chaloupes seraient parties !" p.235

 

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 14:36 - Historique - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Les enfants du Titanic

    On pourrait multiplier à l'envi les écrits à dimension sociologique concernant l'unique traversée du Titanic; cette histoire continue à hanter la mémoire collective. En tout cas, le drame du naufrage a incité les chantiers navals de Belfast à revoir les normes de sécurité pour la conception des deux sister-ships du géant englouti: l'Olympic et le Britannic qui, eux, ont connu une carrière plus longue - bien que le second ait sombré en 1916 après avoir heurté une mine.

    Posté par Makhno, 26 décembre 2017 à 17:17 | | Répondre
Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags