Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

28 février 2018

54 minutes

logo_325857-242x385

 

54 minutes

Marieke Nijkamp

Hachette, 2017

304 p.

15.90 €

 

Ma note : 15/20

 

 

 

 

 Présentation éditeur

10  h  08 – KEVIN
Mec, il se passe quoi ? Réponds-moi  !
 
10  h  09 – SYLVIA
Tyler est revenu.
 
10  h  11 – MATT.
Claire j’ai trop peur. Il tire sur les gens. Qu’est-ce que je fais  ? CLAIRE DÉCROCHE S’IL TE PLAÎT  !
 
10  h  27 – AUTUMN
Ça ne peut pas être vrai. Ça ne peut pas être Ty. Ça ne peut pas être mon frère.
 
10  h  30 – TYLER
Aujourd’hui vous m’appartenez tous.
Aujourd’hui vous allez m’écouter.

 

 

 

Mon avis

Tristement d'actualité, ce roman nous raconte 54 minutes durant lesquelles l'horreur s'invite dans le lycée d'Opportunity School. Tyler a des comptes à rendre et revient dans son lycée pour qu'on l'entende : enfermant tout un groupe d'élèves et de professeurs dans l'amphithéâtre où ils assistaient au discours du proviseur, il descend froidement un à un quiconque essaie de se mettre sur sa route.

Ecrit sous forme de roman choral, nous vivons la tuerie aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur aux côtés des 4 narrateurs, qui ont tous un lien avec le tueur : Claire, son ex-petite amie, sa sœur Autumn et sa petite amie Sylvia, et le frère de celle-ci, Thomas, ennemi juré de Tyler.

Qu'est-ce qui a pu pousser Tyler à commettre une telle folie ?

 

Personnellement, j'ai été un peu perdue parmi les narrateurs ! A devoir réfléchir aux liens qui les unissent entre eux et au tueur, je n'ai pas réussi à rentrer rapidement et pleinement dans l'histoire, ni à m'attacher aux personnages. Dommage car j'aime pourtant bien ce type de narration et le thème du livre m'intéressait beaucoup.

 

 

"- Si vous coopérez, certains d'entre vous pourraient rentrer chez eux aujourd'hui. Tout ce que vous avez à faire, c'est écouter attentivement ce que je dis. Pas de cri, pas de course, pas de téléphone et certainement pas de tentatives de me désarmer. Aujourd'hui, vous allez tous écouter."

 

"S'il était parti dans un accès de folie meurtrière, c'eût été moins effrayant. Ç'aurait été un acte de violence aléatoire. Le simple fait qu'il choisisse soigneusement ses cibles, parmi des centaines d'élèves dans l'auditorium, fait de lui une menace bien plus importante. Et ça me terrifie."

 

"― Le monde est contre nous. Tu dois le comprendre avant qu’il ne te tue.
C’est gonflé, dans la bouche du garçon armé. Mais sa voix monocorde m’effraie bien plus que sa rage."

 

 

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 10:51 - Drames - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur 54 minutes

Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags