Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

03 août 2018

Cinq centièmes de seconde

9782203146839

 

Cinq centièmes de seconde

Lois Lowry

Casterman, 2017

208 p.

12.90 €

 

Ma note : 19/20

 

 

 

 

 

 

 Résumé éditeur

Si Molly est une belle fille rieuse, sa petite sœur, Meg, à treize ans, se sent terne et sans intérêt. Durant ses vacances à la campagne avec leurs parents, Meg découvre la photographie avec Will.
Bientôt, ce simple divertissement devient sa passion. Mais Molly, elle, semble épuisée, comme éteinte, au moment même où sa sœur prend goût à la vie.
L'existence de Meg va changer, comme joue la lumière de l'été dans un sous-bois...

 

 

Mon avis

Impossible de lâcher ce roman que j'ai lu quasiment d'une traite ! L'auteur peint de façon très juste les petites rivalités qu'il peut exister au quotidien entre deux soeurs, surtout quand l'une d'elle se déprécie et place l'autre sur un piédestal. Meg jalouse ainsi sa grande soeur Molly, plus belle, plus à l'aise avec les autres qu'elle ne le sera jamais. Mais, suite au déménagement de la famille pour s'installer à la campagne, Meg découvrira qu'elle a elle aussi des qualités que sa passion pour la photo va révéler : une sensibilité artistique et un talent fou pour capturer les instants précieux. Alors que Meg s'épanouit grâce à cette passion qu'elle partage avec le vieux Will et commence à s'ouvrir au jeune couple de nouveaux voisins fraîchement installés, un drame va tout bouleverser.

Principaux ou secondaires, on s'attache à tous les personnages car ils sont crédibles : Meg n'a que 13 ans et elle réagit comme tel. Elle n'est pas toujours sympathique et peut avoir des réactions égoïstes car elle ne réalise pas ce qui est en train de se passer alors que le lecteur oui. Mais elle n'est pas antipathique pour autant et j'ai trouvé cette nuance très habile dans l'écriture de Lois Lowry, dont ce roman est le premier paru, en 1977 sous le titre Un été pour mourir.

 

 

"C'était une ressemblance éphémère, mais quand Will avait braqué son objectif sur moi, durant cinq centièmes de seconde, il l'avait capturée, rendant ainsi l'éternel ce que j'avais en moi de Molly. "

 

"Tous ces moments où je me sens empotée et maladroite, tous ces moments n'existent plus lorsque j'ai mon appareil, quand je regarde dans l'objectif, quand je sens que je contrôle la lumière, le cadre et la composition, quand je fixe ce que je vois comme personne d'autre ne pourrait le faire..."

 

 

 

DefiBabelio-Logo

 

Défi Babelio Ado

 

 

Posté par _Lottie_ à 11:24 - Drames - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires sur Cinq centièmes de seconde

Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags