Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

25 janvier 2019

Beauté. 1

9782800150239-couv-M800x1600

 

Beauté. 1

Hubert, Kerascoët

Dupuis, 2011

48 p.

14.50 €

 

Ma note : 20/20

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Lorsque Morue délivre sans le faire exprès une fée du sortilège que la retenait prisonnière, elle ne se doute pas du cadeau empoisonné que va lui faire cette dernière. Très laide, Morue sera désormais perçue comme très belle, ce qui au village n'arrange pas vraiment ses affaires. D'objet de répulsion, elle devient objet d'adoration, au point de subir les assiduités de tous les mâles de la région et la haine renforcée de leurs moitiés. Sauvée de justesse par le jeune seigneur local, elle ne tarde pas à languir après une destinée plus brillante... Pas forcément très futée mais belle comme nulle autre femme au monde, elle va se trouver sans s'en rendre compte au coeur d'un imbroglio familial tout ce qu'il y a de royal.

 

 

Mon avis

L'histoire de Morue pourrait être celle d'un vrai conte, mais un conte cruel sur la malédiction de la beauté parfaite. Morue, petite paysanne, souffre de sa laideur et des moqueries, et souhaite plus que tout devenir belle. Son souhait sera exaucé par une fée qui donne l'illusion aux autres que Morue est la plus belle femme du royaume, devenant Beauté, mais, très vite, elle se rendra compte qu'attirer les regards, le désir des hommes et la jalousie peut devenir un encore plus grand fardeau.

J'ai trouvé cette histoire vraiment bien car il y a plusieurs réflexions menées par les auteurs, tout en reprenant le schéma traditionnel d'un conte de fées : l'importance donnée et les jugements fondés sur les apparences (beauté comme laideur), le conditionnement psychologique dont il faut se défaire (il faut du temps à Morue pour intégrer sa beauté aux yeux des autres et sa nouvelle condition sociale) ou encore la naissance de la vanité (le prince et la vie que Beauté convoitait ne lui suffisent plus car elle pense mériter mieux). Partout où elle passe, Beauté sème folie ou malheur, et pourrait bien déclencher une guerre !

Je suis par contre embêtée car j'ai personnellement très envie de lire la suite, mais j'ai acheté le tome 1 pour le collège sans l'avoir lu avant, en me fiant au "+12 ans" de l'éditeur et à la sélection jeunesse d'une librairie en ligne, et plusieurs passages me dérangent pour pouvoir la proposer à mes élèves (je suis sûre que mes 6è voudront la lire). D'ailleurs, je trouve que cette BD s'adresse finalement plutôt à des adultes, voire des lycéens, mais pas à des collégiens. Les scènes de sexe sont soft mais il y a tout un passage où un villageois fantasme sur Beauté, d'autres le rejoignent pour la voir dormir puis se jettent sur elle pour la toucher et, alors qu'elle s'enfuit, un autre propose de la cacher pour "que chaque homme puisse en disposer à tour de rôle". Qu'en pensez-vous ?

 

 

morue1

 

morue2

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 18:38 - B.D. - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Beauté. 1

  • Beauté est un conte que j'aime beaucoup malgré sa cruauté. La trilogie en entier vaut vraiment le coup car cela approfondi encore plus les sujets effleurés dans ce premier tome.
    Pour l'âge, je ne peux pas t'aider n'étant pas du tout du métier. Par contre, sache juste que Beauté était prépublié dans le journal de Spirou à la base (c'est comme ça que je l'avais découvert d'ailleurs), qui vise principalement un public jeune et familial à la base.

    Posté par Noémie, 26 janvier 2019 à 18:35 | | Répondre
  • Merci pour cette précision Je vais attendre de lire la suite et d'avoir d'autres retours pour me décider à la mettre dans mon fonds.

    Posté par _Lottie_, 27 janvier 2019 à 09:37 | | Répondre
Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags