Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

09 mars 2019

16 nuances de première fois

9782212567373_h430

 

16 nuances de première fois

Collectif

Eyrolles, 2017

192 p.

14.90 €

 

Ma note : 15/20

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

On se dit que la première fois ça va être
GÉNIAL.
Et puis en fait c'est juste
CHELOU.
Ça fait parfois peur.
Et puis en fait c'est...
Flippant, beau,OMG !!!, Hott !!!, Sublime.

Sinon on peut toujours s'y reprendre à plusieurs fois.

Coordonné par Manu Causse et Séverine Vidal. Avec Gilles Abier, Sandrine Beau, Clémentine Beauvais, Benoît Broyart, Axl Cendres, Cécile Chartre, Rachel Corenblit, Antoine Dole, Chrysostome Gourio, Driss Lange, Taï-Marc Le Thanh, Hélène Rice, Arnaud Tiercelin et Emmanuelle Urien.

 

Mon avis

 

16 auteurs nous livrent 16 versions de la "première fois" à travers des nouvelles aussi variées qu'inattendues. J'ai aimé la richesse qu'apporte tous ces points de vue via les axes que chacun d'entre eux a choisi : les confidences entre copines, la relation homosexuelle, les fantasmes des ados et l'influence du porno, les clichés dans les contes, les soirées qui dérapent, le viol, la grossesse non désirée, la première fois par amour ou par expérience ou encore, un monde futuristes où le contact physique est interdit. Autant de manières de montrer que, si on l'appréhende tous, aucune première fois ne se ressemble ni se vit de la même manière. Je regrette cependant que le sentiment amoureux soit finalement peu représenté parmi toutes ces histoires.

Comme dans tout recueil, toutes les nouvelles ne m'ont pas plu de manière égale et certaines m'ont semblées quand même assez crues dans les scènes décrites ou le vocabulaire employé pour les mettre entre toutes les mains de mes collégien(ne)s, du moins pas avant la 4è-3è. J'ai été déçue par celle de Clémentine Beauvais, malgré le format d'échange de textos qui était sympa, mais j'ai été frappée par la force de celle d'Emmanuelle Urien, "Mon beau miroir", une scène de viol racontée par un miroir qui assiste à la scène.

Dans mon exemplaire, il m'a manqué cependant 2 nouvelles + la moitié d'une, une erreur me faisant passer de la page 128 à la 161.

 

"- Tu viens ?

Elle dit ça naturellement. Je ne l'ai jamais fait. Je ne suis pas prêt. Je ne dis rien parce qu'autrement j'alignerais les banalités et je passerais pour un crétin. Je me retourne et me déshabille. Je m'approche du lit. Je me sens vraiment débile avec mon truc tout gonflé qui me précède. C'est impossible à cacher, tout le désir que j'ai pour elle."

(Dr. Jekyll, Mr. Hyde et moi - B. Broyart)

 

"Du coude elle se redresse, pousse fort, elle ne veut pas qu'il l'allonge ; elle résiste, elle enlève sa bouche, elle dit "non", petit cercle parfait des lèvres, "non", presque en riant, elle ne pense pas encore que ça ne va pas s'arrêter là, elle se dit juste que maintenant il va la traiter d'allumeuse, se foutre d'elle auprès de ses copains-cousins-voisins quand ils seront redescendus, "Elle est complètement coincée, cette meuf". Mais il n'entend pas. "Non", ce doit être trop court, ou bien il respire trop fort alors il n'entend pas, du coup il continue."

(Mon beau miroir - Emmanuelle Urien)

 

 

Dans le même style de recueil, j'ai celui-ci au CDI :

La première fois par Devaux

 

Posté par _Lottie_ à 10:47 - Récits de vie - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur 16 nuances de première fois

  • C'est intéressant comme recueil de nouvelles, je ne pense pas que c'est mon truc, mais je note le titre pour le suggérer à des ados par exemple !

    Posté par Babitty, 10 mars 2019 à 12:13 | | Répondre
Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags