Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

23 mars 2019

Le sourire du diable

CVT_Le-sourire-du-diable_2614

 

Le sourire du diable

Nancy Guilbert

Oskar, 2019

178 p.

14.95 €

 

Ma note : 19/20

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

En 1959, Louise, 15 ans, reçoit les lettres de Wolfgang Gershert, un jeune Allemand qu'elle ne connaît pas. Rapidement, elle comprend que ce dernier sait des choses sur sa famille alors qu'elle ne connaît rien sur son histoire. Elle se décide à interroger Rose, sa mère, avec qui elle entretient des relations conflictuelles. Même si Louise redoute de lever le voile sur ce passé caché, elle veut connaître la vérité.

 

 

Mon avis

Toute la trame de ce roman tourne autour d'un lourd secret de famille qui va avoir des répercussions sur trois générations.

Construit sur un mélange de flashbacks, d'échanges de lettres et de journaux intimes, on commence par faire la connaissance de Louise, découvrant la terrible vérité en 1959 grâce à sa correspondance avec un jeune Allemand. Louise s'est toujours sentie rejetée par sa mère, elle aura la réponse en lisant le journal intime que cette dernière lui laissera un soir sur son lit. On suivra alors le récit de Rose et son drame vécu lors de la Seconde Guerre Mondiale et son engagement dans la Résistance. Puis nous lirons le journal intime de Nina en 1989, la petite-fille de Rose qui aimerait bien comprendre pourquoi sa mère est en froid avec sa grand-mère.

La construction du roman et son fil conducteur sont donc élaborés de telle sorte qu'un parallèle soit établi entre les trois femmes : Louise, Rose et Nina ont à peu près le même âge lorsque ce secret entre dans leur vie et détériore la relation qu'elles entretiennent avec leur mère et /ou leur fille respectives. Même si je me suis parfois un peu perdue dans les personnages, j'ai beaucoup aimé cette mise en abyme des conséquences de ce secret de famille à travers les trois époques puisque Louise, une fois adulte, reproduira le même schéma en cachant la vérité à sa fille, la colère et la rancoeur ayant pris le dessus.

En plus d'aborder une thématique de la Seconde Guerre Mondiale peu présente en littérature jeunesse, ce roman porte donc aussi essentiellement sur la relation mère-fille et le pardon. Un très beau texte que je vous conseille !

 

 

 

"Ma mère m'envoie constamment au visage des réflexions mordantes sur mon physique mais aussi sur mon caractère. Certains jours j'ai l'impression qu'elle ne supporte pas que je me retrouve dans la même pièce qu'elle. Il m'est arrivé une fois de la regarder avec gentillesse : elle m'a poussée violemment contre le mur en me disant que j'avais le "sourire du diable".

 

 

"Elle savait que Louise avait lu son carnet, mais aucune des deux n'a fait un pas vers l'autre. Le mur qui les séparait déjà est devenu une forteresse aux briques épaisses, façonnée avec un mortier où se mêlent la haine, le sang et les mensonges."

 

 

" "Avais-je le choix, Louise ?"

Louise ne lui a jamais répondu même si elle savait qu'elle aurait voulu lui dire :

Oui. Bien sûr que tu l'avais. Tu pouvais m'écrire toutes ces années difficiles d'incompréhension mais tu ne l'as pas fait.

Tu pouvais choisir de m'aimer, car je n'y pouvais rien, moi, de ce qui t'était arrivé."

 

 

 

 

Merci aux éditions Oskar

 

1013625_330228070512005_1040196079670944139_n

 

 

Posté par _Lottie_ à 10:23 - Historique - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Le sourire du diable

Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags