Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

27 juin 2019

Là-bas, tout ira bien

Une-La-bas_OK

 coeurs-amour-icone-9074-128

Là-bas, tout ira bien

Pascale Perrier, Sylvie Baussier

Scrineo, 2019

288 p.

14.90 €

 

Ma note : 20/20

 

 

 

 

 

 

 

 Résumé éditeur

2030. En France, une terrible crise économique ravage le pays. Il n'y a plus de travail, à peine de quoi manger. Comme la plupart des habitants avant eux, Iza, Erwan et leurs parents empilent quelques affaires dans leur voiture et partent. Léon, lui, quitte seul la ferme où il a grandi. Dès qu'il sera arrivé, il enverra de l'argent à sa famille. Il a promis. Les voilà sur la route, loin de la vie qu'ils ont toujours connue. On dit que là-bas, 4 000 kilomètres plus au nord, un avenir meilleur les attend. Dans un monde où avancer devient un combat de chaque instant, une question les taraude : est-ce que là- bas, tout ira bien ?

 

Mon avis

Et si une crise économique sans précédant s'abattait prochainement sur la France ? C'est ce qu'imaginent les deux auteures de ce roman en nous racontant l'exil de trois personnages vers un "là-bas", à des milliers de kilomètres au Nord de leur pays, où une vie meilleure pourrait les attendre.

Les chapitres alternent entre le récit d'Iza et de son frère Erwan, et celui de Léon. Partis dans des conditions différentes, avec leurs parents ou au contraire seul pour leur venir en aide à distance, les trois ados vont traverser le pays pour tenter d'atteindre une terre d'exil dont ils ne connaissent finalement pas grand chose. Ils sont loin d'imaginer le parcours du combattant, ni les épreuves qui les attendent...

Vous devinez où les auteures veulent en venir ? J'ai trouvé géniale l'idée de transposer le destin de jeunes migrants à celui d'ados français qui seraient forcés de quitter notre pays. Les parallèles sont nombreux et bien pensés (quitter / perdre sa famille, se débrouiller seul et faire de bonnes ou mauvaises rencontres, devoir travailler pour gagner une misère, prendre des risques pour voyager clandestinement, traverser des pays dont on ne connaît pas la langue, arriver dans des campements de migrants aux portes du pays rêvé) et nous ne saurons d'ailleurs jamais vers quel pays ils partent, rendant la situation transposable. J'ai aussi trouvé les trois personnages très attachants, on a envie qu'ils arrivent à atteindre leur but, on l'espère autant qu'eux et on souffre à leurs côtés des épreuves qu'ils traversent, et j'ai aimé le jeu de miroir entre les premiers chapitres lorsqu'ils font route séparément.

Enfin, j'ai trouvé les dernières pages et donc, la conclusion de ce roman, vraiment pertinentes. C'est donc un gros coup de coeur que je vous conseille ! Un roman qui fait réfléchir.

 

 

"— Tu n'es pas au courant ? Un nouveau gouvernement vient d'être élu. Ils ont fait construire un mur à la hâte pour empêcher les migrants de traverser. Ils ont peur qu'on les envahisse. C'est idiot : il y a du travail chez eux. Ils disent qu'ils ne peuvent pas absorber toute la misère du monde. Ils trient. Ils acceptent les gens qui leur sont directement utiles, ceux qui ont un métier particulier, comme informaticien."

 

"Je voudrais leur crier « On n'est pas des voleurs, on ne vous veut pas de mal. Aidez-nous ! Voyez comme nous sommes démunis ! » Au lieu de quoi, on se tait, on se terre, on baisse la tête. On cherche à passer incognito."

 

"On veut pas être là-bas, on veut juste être autre part. Enfin respirer comme le lendemain d'un cauchemard."

 

 

Merci aux éditions Scrineo

scrineo

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 13:40 - Science-fiction - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Là-bas, tout ira bien

  • Scrineo propose toujours des romans très sympathique ! Je trouve ça vraiment intéressant de placer le contexte des migrants au sein de la France. Je serais curieuse de le lire à l'occasion.

    Posté par Babitty, 01 juillet 2019 à 20:03 | | Répondre
Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags