Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

26 août 2019

C'est moi qui décide !

62309746_1072438312957640_1595727646367416320_n

 

C'est moi qui décide !

Roland Godel

Oskar, 2019

86 p.

7.95 €

 

Ma note : 18/20

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Estelle et Safiyé sont inséparables et n’ont aucun secret l’une pour l’autre. Sauf que depuis quelques semaines, Estelle s’interroge. Pourquoi son amie n’assiste plus au cours de natation, elle qui adore nager ? Safiyé n’ose pas lui avouer qu’elle doit suivre les règles imposées par son père : interdiction d’être en maillot de bain devant des hommes ! Mais Safiyé ne veut plus lui obéir. Aidée d’Estelle, trouvera-t-elle le courage d’affronter son père ?

 

 

Mon avis

La collection "Droits de l'enfant, New-York 1989" d'Oskar aborde des thèmes vraiment intéressants, peu représentés en littérature jeunesse (à ma connaissance), et auxquels de jeunes lecteurs peuvent être confrontés. Après avoir lu La spirale, sur la pauvreté, voici un nouveau titre sur un autre thème délicat, qui l'est peut-être plus encore, celui de la condition des filles dans la religion musulmane, à travers l'exemple des sorties scolaires à la piscine. Un problème qui se pose dans beaucoup d'établissements.

Safiyé ne compte pas accepter l'interdiction formelle de son père d'y retourner et va s'opposer à lui, grâce à l'aide de son amie Estelle. J'ai d'abord été étonnée que l'auteur dresse un portrait si dur, sans nuances, d'un père radical dans sa pratique de l'Islam et donc très sévère avec sa fille, mais il permet ainsi d'entendre le discours qui peut être tenu dans certaines familles et d'ouvrir la réflexion sur le principe de laïcité à l'école.

 

 

 

"- Je ne t'ai jamais dit ce qu'il signifiait ? Chez nous, en Turquie, Safiyé ça veut dire "la pure".

- Bon, c'est joli. Et alors ?

- Et alors... c'est là justement que tu ne peux pas comprendre. C'est à cause du regard des autres. Le regard des hommes.

- Il a quoi, leur regard ?

- Il est plein de désir et de vice. Il est sale, et c'est pour ça qu'il rend les femmes impures. Alors il faut se protéger, couvrir ses cheveux et dissimuler son corps, pour ne pas provoquer l'envie des hommes et attirer ces regards qui nous salissent."

 

 

 

Dans la même collection, j'ai lu :

La spirale par Benastre

 

 

 

 

Merci aux éditions Oskar

 

 


Commentaires sur C'est moi qui décide !

Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags