Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

27 novembre 2019

Black-out : au secours, la fête est finie !

9791096935437-755x1024

 

Black-out : au secours, la fête est finie !

Christine Deroin, Fatma Bouvet de la Maisonneuve

Le Muscadier, 2019

96 p.

12.50 €

 

Ma note : 17/20

 

 

 

 

 

 

 Résumé éditeur

 À 16 ans, Sonia et Élise se sentent l’âme de rebelles. Elles enchaînent les soirées arrosées et les binge drinking. Jusqu’à ce qu’elles apprennent, à leurs dépens, ce que sont le coma éthylique et le black-out.

Construite comme une série, cette fiction déroule une succession d’épisodes, chacun ponctué par l’intervention d’une psychiatre spécialisée, qui permettent de démonter un à un les mécanismes de l’alcoolisation abusive des adolescents.

 

 

Mon avis

Deuxième titre de la série Saison psy que je lis, celui-ci porte aussi sur l'alcoolisme, mais cette fois chez les adolescents. Sonia se réveille à l'hôpital, un jeune homme déguisé en clown à ses côtés. A travers leur dialogue, on découvrira comment la jeune fille a commencé à boire et pourquoi il lui est devenu impossible de passer une soirée sans enchaîner les verres avec sa meilleure amie Elise. Jusqu'au jour où elles franchissent la limite et font un coma éthylique. C'est le black-out : que s'est-il passé durant cette soirée ?

A la fin de chaque chapitre, une psychiatre viendra apporter des explications sur l'addiction à l'alcool chez les jeunes et le phénomène des "bitures express", leurs raisons et conséquences, l'envie d'appartenir à un groupe et le sentiment de toute-puissance et de désinhibition, le déni des parents et leur rôle parfois d'initiateurs.

 

 

"Au début c'était sympa avec Elise, on se faisait une bière ou deux chez elle. Ses parents la laissaient boire. A ce que j'ai compris, eux aussi descendaient pas mal de bières. Après, elle a voulu essayer d'autres trucs, du vin, des prémix. Elle disait qu'il fallait se préparer aux fêtes."

 

 

"Une bouteille de vodka suédoise, pas la meilleure mais la plus grande : un litre. En fait, le goût de ce qu'on boit, tout le monde s'en fout. C'est l'effet qui compte, et la vodka suédoise a le même effet que la vodka russe."

 

 

 

Merci aux éditions Le Muscadier

 

Résultat de recherche d'images pour "logo le muscadier"

 

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 13:39 - Drames - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Black-out : au secours, la fête est finie !

  • Bonjour,
    je lis seulement tes deux critiques sur cette collection, et je me demandais ce que tu avais pensé du style, de l'écriture ? J'ai acheté deux titres de la collection "Rester vivant" du Muscadier pour le CDI, pour des prix littéraires. Ils étaient de deux auteurs différents, sur des sujets variés aussi, mais le style m'a vraiment rebutée, je n'ai même pas fini l'un des deux. Trop "gnangnan" et pas si facile à lire, un combo qui m'embête un peu... Et puis des premières de couverture pas attractives, ce qui ne m'aide pas à les "vendre" aux élèves. Mais cette nouvelle collection me semble mieux. Qu'as-tu pensé de ceux-là côté syle? Merci de ton avis

    Posté par Marie, 16 décembre 2019 à 19:08 | | Répondre
  • Pour ces deux titres, le texte ne m'a pas plus dérangée que ça par rapport à ce qu'on peut trouver en littérature jeunesse. C'est écrit dans un style "jeune", en langage parlé (j'en suis pas fan personnellement, mais ça se prête à la narration à la première personne). C'est plutôt le fait qu'il soit très court qu'on peut reprocher et les conseils de la psy qui s'adressent plutôt à des adultes (ce que j'ai signifié à l'éditeur).

    Posté par _Lottie_, 17 décembre 2019 à 09:30 | | Répondre
  • D'accord, merci bien différent de l'autre collection donc. Mais ce que tu dis me confirme que ça ne me plairait peut-être pas...

    Posté par Marie, 17 décembre 2019 à 12:53 | | Répondre
Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags