Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

16 avril 2020

Tess d'Urberville

tess

 

Tess d'Urberville

Thomas Hardy

Le Livre de Poche, 2014

448 p.

6.90 €

 

Ma note : 18/20

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur - attention spoilers !

La jolie Tess est d'une fraîcheur à faire chavirer tous les coeurs. Surtout celui de son prétendu cousin, Alec. Mais l'odieux personnage n'est qu'un imposteur et un profiteur ! Lorsqu'il séduit la jeune fille puis la déshonore, la belle se promet une chose : ne jamais se marier. Jamais ! Jusqu'à ce qu'elle rencontre Angel. Eduqué, riche, généreux... Tess succombe, résiste, doute. Sera-t-elle à jamais poursuivie par son inavouable passé ? Ou se pourrait-il qu'Angel la sauve de sa destinée ?

 

Mon avis

Dommage que le résumé dévoile l'élément central de l'histoire, que l'on ne découvre pas tout de suite dans le roman et qui va pourtant être au coeur des tourments vécus par la jeune héroïne...

Passé le regret de le savoir dès le départ, j'ai beaucoup apprécié la lecture de ce grand classique de la littérature anglaise. D'abord pour le cadre bucolique et rural dans lequel se déroule l'histoire : issue d'une famille pauvre, Tess travaille dur pour aider ses parents avant d'être embauchée dans une ferme laitière, où elle rencontrera le bel Angel, l'amour de sa vie. La majorité des scènes se situent donc au coeur de la campagne anglaise.

Thomas Hardy s'est inspiré d'un fait historique auquel il a assisté dans sa jeunesse pour écrire ce roman et questionner la condition féminine de l'époque victorienne. Tess ne cessera d'être hantée par un secret dû à sa position, qui empêchera tout bonheur possible à ses yeux, et les hommes de son entourage seront responsables de tous ses malheurs. Il est aussi question d'ascension sociale à travers les origines nobles que Tess découvrira avoir, devenant Tess d'Urberville et non plus Tess Durbeyfield, et bien sûr d'amour.

Enfin, l'écriture est lente et introspective, pour se concentrer un maximum sur les émotions des personnages. C'est là que j'ai un point négatif à relever : le personnage de Tess, dans sa candeur et sa fragilité, est des plus agaçante ! Je n'ai pas réussi à m'attacher à elle, d'autant plus que beaucoup de passages concernant ses états d'âme sont d'un répétitif... 

J'ai tout de même passé un bon moment avec ce livre éminemment romantique !

 

 

"Mais sous cet extérieur inexpressif, presque sans vie, se cache le souvenir d’un être palpitant qui a trop bien appris, en si peu d’années, l’inanité des choses, la cruauté du désir brutal et la fragilité de l’amour."

 

 

"Qu'est ce qu'un homme honnête? Surtout, qu'est ce qu'une femme honnête? La beauté ou la laideur d'un caractère n'est pas seulement dans les actions accomplies, mais dans les aspirations et les désirs. La véritable histoire d'un être n'est point dans ce qu'il a fait, mais dans ce qu'il a voulu faire. Que fallait il donc penser de Tess?"

 

 

 

 

Posté par _Lottie_ à 10:02 - Classiques - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Tess d'Urberville

Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags