Calypso

Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.

26 septembre 2020

La tresse

couv46614903

 

La tresse

Laetitia Colombani

Le Livre de Poche, 2018

240 p.

7.20 €

 

Ma note : 18/20

 

 

 

 

 

 

Résumé éditeur

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

 

Mon avis

Sans être un coup de coeur (il m'a manqué un petit quelque chose dans l'écriture), c'est une très belle histoire qui a la particularité d'être composée de 3 récits, ceux de 3 femmes qu'un lien va réunir comme le sont les 3 mèches de cheveux qui composent une tresse

J'ai beaucoup aimé cette construction mettant en parallèle trois personnages féminins forts, qui vivent à l'autre bout du monde, ont chacune une épreuve à affronter, un défi différent à relever pour s'en sortir, qui ne se rencontreront pas mais dont le destin est quand même lié. Le moment où l'on comprendra pourquoi sera fort en émotions !

Ce livre m'a donc touchée, mais il m'a aussi révoltée en me permettant de connaître, dès les premières pages, l'un des sorts qui est réservé aux "Intouchables" en Inde, celui de nettoyer à la main les lattrines des autres. Un destin que Smita refusera d'imposer à sa fille. Les deux autres portraits dénonceront eux aussi une problématique liée à la place des femmes dans nos sociétés misogynes.

 

 

"Fuir, c'est la promesse de représailles terribles pour les Dalits... Ils les violeront toutes les deux, et les pendront à un arbre... Deux millions de femmes assassinées dans le pays chaque année. Deux millions, victimes de la barbarie des hommes, tuées dans l'indifférence générale. Le monde entier s'en fiche. Le monde les a abandonnées."

 

 

"Sarah a toujours été maîtresse de ses choix, des orientations de sa vie, elle était une executive woman comme on dit ici, littéralement "une personne jouissant d'une position dominante dans une entreprise ou une compagnie, qui prend des décisions et les fait appliquer". Dorénavant, elle subit. Elle se sent trahie, comme une femme répudiée qu'on renvoie parce qu'elle n'a pas donné ce qu'on attendait d'elle, parce qu'on la juge inapte, insuffisante, stérile."

 

 

"Accepter que le monde change, et changer avec lui. Les entreprises familiales qui refusent d'évoluer ferment les unes après les autres dans le pays ? Aujourd'hui il faut voir grand, plus loin que les frontières, c'est une question de survie ! Évoluer ou mourir, il n'y a pas d'autre choix."

 

 

 

La tresse a été adaptée en album jeunesse aux éditions Grasset, en se concentrant sur les personnages de Smita et Lalita uniquement :

9782246816300-001-T

 

 

Posté par _Lottie_ à 09:14 - Contemporains - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur La tresse

  • Je l'ai dans ma PAL depuis une éternité ! Il faudrait vraiment que je le lise, il a l'air très bien !

    Posté par Bibli d'Améli, 26 septembre 2020 à 19:12 | | Répondre
  • Je l'ai noté dans ma liste de mes envies celui-ci
    Bon dimanche !

    Posté par Céline, 27 septembre 2020 à 10:20 | | Répondre
Nouveau commentaire
Des idées de lectures pour tous et mes actions en tant que prof-doc en collège ☕.


Tags